Maître Soulifa Badaoui obtient la relaxe de son client

Le 10 février 2017, la presse locale a fait mention d’un trafic d’héroïne et de cocaïne démantelé à Mont-à-Leux. Sollicité dans le cadre d’une comparution immédiate, Maître Soulifa Badaoui a dans un premier temps obtenu le placement sous contrôle judiciaire de son client Ahmau K., alors que le procureur de la République avait requis à son encontre un placement en détention provisoire.

Le 9 mars 2017, le cabinet de Maître Soulifa Badaoui a obtenu une relaxe partielle de son client alors que le procureur de la République avait requis une peine de prison. Alors qu’il n’avait aucune mention sur son casier judiciaire, notre client a obtenu une peine plus clémente, transformée en travail d’intérêt général.

Maître Soulifa Badaoui défend son ancien client Mehdi Nemmouche

Le 1er juin 2014, Maître Soulifa Badaoui est intervenue pour assurer les intérêts de son ancien client. En effet, à la suite des tragiques événements, perpétrés le 24 mai 2014, au Musée juif de Bruxelles, Monsieur Mehdi Nemmouche a été arrêté.

Il lui est reproché d’avoir été l’auteur de coups de feu qui ont fait 4 morts dans la capitale belge.

En tout état de cause, le principe de la présomption d’innocence doit être respecté. Ainsi, il revient à la Justice Française de déterminer la responsabilité de chacun, dans le cadre de cette affaire, et ce, en vertu de notre État de Droit.